samedi 17 novembre 2018
Actualités
archives

Sécurité d’impression : les produits multifonctions Sharp Electronics sont les premiers à obtenir la certification en remplissant les des critères com   17 novembre 2017   


Sharp Electronics a de quoi être fier cette semaine : ils deviennent en effet le premier fabricant d'imprimantes à se voir décerner des certificats pour une conformité totale avec le large éventail d'évaluations de sécurité d'impression, les « Common criteria » définies dans la version 1.0 du « Protection Profile for Hardcopy Devices ».

Les gammes de machines concernées sont les MX-2630N, MX-3050N / 3550N / 4050N / 5050N / 6050N et MX-3070N / 3570N / 4070N / 5070N / 6070N. (Pour se conformer pleinement aux définitions de la norme, une mise à jour du micrologiciel peut être nécessaire.)   

D'autres fabricants se sont déjà favorablement distingués pour avoir lancé sur le marché des machines très sécurisées, et nombre d'entre eux travaillent dur pour obtenir le même niveau de résultat que Sharp est parvenu à atteindre.  Plusieurs laboratoires sont autorisés à délivrer ces certificats, notamment le National Information Assurance Partnership (NIAP) aux États-Unis et l'International Technology Promotion Agency (IPA) au Japon. Il y a sept niveaux à atteindre pour parvenir à un tel degré de conformité avec les standards internationaux, et Ricoh, Konica Minolta, Kyocera, HP Inc., Toshiba et Canon proposent tous des machines ayant obtenu un niveau 3+ et davantage au test d’évaluation. D’autres modèles de ces constructeurs sont encore en cours de test.

DataMaster Lab publiera sous peu ses propres analyses de sécurité des MFP.


Comme d'habitude, nous portons un regard le plus neutre possible sur la réalité des performances techniques en conditions de fonctionnement par rapport aux données avancées par les constructeurs -et nous traduisons ces informations de manière intelligible, pour que vous puissiez à votre tour les expliciter.
Ainsi, vous pouvez réellement montrer votre différence entre les machines, et savoir quelles fonctionnalités seront importantes dans un environnement de travail particulier.   

Comme la plupart des autres, nous divisons la sécurité de l'impression en trois domaines :   

Le contrôle de l'utilisateur
S’il doit s’identifier à chaque fois qu’il utilise la machine, l’utilisateur sait que son activité est suivie et répertoriée. De ce fait, la plupart des crimes liés à l'impression, comme l’impression à usage personnel, la numérisation ou la copie de documents sensibles s’arrêteront d’eux-mêmes.  Même le vol de documents sensibles laissés dans le bac de sortie sera exclu car la personne qui les imprime sera obligée d’être présente pour lancer l’impression.

La protection du contenu
Elle nécessite un peu plus d’investissement, de maintenance et de temps de prise en main ; mais la gamme de logiciels et de matériel de protection et de cryptage des données stockées sur un copieur et ses connexions empêche réellement la copie ou l'impression de matériaux sensibles spécifiés. 

La sécurité du périphérique
Imaginez un piratage digne de l’Apocalypse sur vos machines : c'est sur la modélisation de tels scénarios que les marques sont en compétition en ce moment. Techniquement parlant, ces solutions de protection sont haut de gamme, mais pas nécessairement très chères. Le matériel, les micrologiciels et les logiciels spécifiques sur l'appareil, associés aux systèmes d'alerte et à la surveillance, sont particulièrement importants pour les imprimantes isolées et/ou connectées à des utilisateurs mobiles.
On le répète encore une fois : n’activez pas le wifi sur votre imprimante et connectez-le au même réseau câblé auquel votre département des comptes est connecté, juste au cas où James Bond - ou Christian Slater - serait sur le parking avec sa tablette...   

Le profil de protection des périphériques d'impression inclut des procédures de test pour l'anti-sabotage en ce qui concerne le logiciel, mais pas pour le BIOS, ni pour aucun système de détection d'intrusion dans les environnements d'exécution. Il est tout simplement impossible aujourd’hui qu'une organisation sérieuse puisse suivre le rythme des développements techniques dans des domaines comme ceux-ci.   

C’est vrai, les certifications sont importantes ; mais des comptes-rendus récents et réalistes le sont plus encore.

Restez connectés !
Les évaluations de sécurité de DataMaster Labs arrivent bientôt !




Datamaster Online (DMO) est un portail de benchmark, une source d'analyses et d'évaluations, de comparaison d'informations techniques et fonctionnelles des forces et faiblesses des produits et leur TCO.  Laboratoire de tests indépendant.
En savoir plus sur DMO :


14 nov. 2018  

12 nov. 2018  

05 nov. 2018  

24 oct. 2018  

22 oct. 2018  

19 oct. 2018  

09 oct. 2018  

03 oct. 2018  

01 oct. 2018  

24 sept. 2018  

21 sept. 2018  

11 sept. 2018  

11 sept. 2018  

06 sept. 2018  

06 sept. 2018  

04 sept. 2018  

29 août 2018  

24 août 2018  

27 juil. 2018  

13 juil. 2018  

11 juil. 2018  

09 juil. 2018  

02 juil. 2018  

21 juin 2018  

18 juin 2018  

12 juin 2018  

01 juin 2018  

28 mai 2018  

25 mai 2018  

04 mai 2018  

Liste des news liées, pages : 1    2    3    4    5    6    7    8    9    10    11    12    13    14    15    16    17    18    19    20    21    22    23    24    25    26   

Accès au portail DMO

Actus structure
Trois nouveaux MFP A4 pour Toshiba
14 novembre 2018

Toshiba America Business Solutions fait grandir sa gamme e-STUDIO, devenue une des références auprès des entreprises, avec trois  (...)

12 novembre 2018


05 novembre 2018


24 octobre 2018

LinkedinTwitterViadeo
structure