Actualités

DataMaster à l'heure du Covid, phase 2, deuxième partie : le futur des tendances commerciales

19 juin 2020

Les grandes crises mondiales permettent les innovations le plus importantes et le plus rapides ; dans le monde de l'imagerie, cela se traduit par l'abandon des volumes d'impression élevés sur le marché bureautique. Autorisation de facturation, traitement des commandes, rédaction : toutes ces actions auparavant génératrices d'impressions en grands nombres sont aujourd'hui dématérialisées, sous forme de fichiers PDF stockés sur le cloud, afin que n'importe quel membre de l'équipe travaillant à domicile puisse y avoir accès

Dans la première partie, nous avons mentionné le fait que les fabricants avaient utilisé ce temps de confinement pour transmettre des messages complexes aux concessionnaires, en particulier via les webinaires qu'ils organisent. Les marques d'imprimantes se diversifient depuis des années, afin de compenser la baisse régulière des volumes d'impression bureautique ; maintenant que ces volumes ont littéralement plongé, elles mettent en avant leurs solutions logicielles, leurs services informatiques et leurs systèmes de communication à travers des vidéos et des webinaires téléchargeables. Leur but ? Inciter leurs concessionnaires à les suivre pour aider leurs clients finaux à sécuriser les télétravailleurs et à améliorer leur efficacité. La tendance était sous-jacente depuis longtemps, mais les concessionnaires doivent maintenant franchir le pas. 

L'enquête Xerox sur l'avenir du travail menée auprès de 600 entreprises en Amérique du Nord et en Europe a révélé que 72 % des sociétés n'étaient pas prêtes pour le télétravail ; surprise, surprise... En réalité, la vraie surprise est que ce chiffre ne soit que de 72 % : personne n'était prêt pour cela. La plupart ont réussi à mettre en place une organisation fonctionnelle en quelques jours, mais presque personne n'est encore parvenu à mettre en place des process sécurisés et réellement efficaces. Pourtant, le télétravail, au minimum à temps partiel, s'est bel et bien installé dans les mœurs professionnelles.  
 
Les personnes interrogées dans le cadre du sondage Xerox ont déclaré que leurs principales préoccupations étaient le support informatique à distance (35 %), des solutions de flux de travail inadéquates (27%), le manque d'outils de communication et collaboratifs efficaces (22%) et l'absence de solutions cloud dédiées (10%). 

Chez DataMaster, nous traitons beaucoup de données. Notre lecture de l'enquête Xerox, prenant en compte une certaine marge d'erreur et d'incertitude, nous amène à conclure que 100 % des personnes interrogées n'ont aucune idée de ce que l'avenir nous réserve. Pourtant, certaines des tendances identifiées sont intéressantes, même si elles restent à envisager avec précaution.
 
85 % des chefs d'entreprise ont également répondu que l'accessibilité et la facilité d'utilisation de leurs imprimantes de bureau leur a manqué ; aux États-Unis, ils sont même 93 % dans ce cas, ainsi que 92 % des allemands et 91 % des français. Yes ! 
 
Le temps est venu d'aider les petites entreprises à bénéficier d'une gestion documentaire moderne. Les marques d'imprimantes et les fournisseurs de gestion de contenu, qui ont déjà conquis les grandes entreprises et les marchés verticaux du secteur public, utilisent la crise mondiale pour accélérer leur pénétration du marché. Les concessionnaires locaux vont bientôt constater que leurs partenaires commerciaux locaux vont avoir besoin de conseils pour faire de même. Démocratisons la gestion des processus métier ! Si vous n'avez pas les compétences en interne pour aider à la fois vos grands comptes et le petit garage du coin à passer à une gestion sécurisée de leurs documents dans le cloud, trouvez un stagiaire à distance qui pourra le faire ! Ses parents vous en remercieront. 
 
L'objectif des équipes d'audit a toujours été de centraliser les besoins en impression sur des multifonctions toujours plus efficaces, prenant en charge des groupes de travail toujours plus importants : c'est terminé. Les travailleurs à domicile ont désormais besoin de machines A4 intelligentes, équipées pour connecter leur scanner aux flux de travail de l'entreprise. Au moment du retour au bureau, l'accent sera mis sur la prévention du risque d'infection : plus question de tous tripoter la même interface copieur !  Les RH et la gestion des risques ne le voudront pas non plus ; c'est une porte ouverte pour les technologies d'impression sans contact RFID, ainsi que pour les concessionnaires qui pourront vendre davantage d'imprimantes A4i, des machines personnelles ou pour équipes restreintes, équipées de plates-formes logicielles et de fonctionnalités jusqu'alors uniquement vues sur les machines SRA3. 
 
Pas de panique ! 

Faites le calcul : les marges vont baisser, mais les transferts de volumes vers d'autres équipements compenseront. Cependant, la facturation par page ne sera probablement pas aussi avantageuse qu'elle l'a été : il est temps de se serrer la ceinture, de mettre en place une facturation à la numérisation et de regrouper l'impression avec d'autres volumes de traitement de documents. 
 
Racontez-nous comment vous comptez vous y prendre.

Prenez soin de vous !
 

DataMaster : DataMaster à l'heure du Covid, phase 2, deuxième partie : le futur des tendances commerciales

Présentation DMO

C'est le portail de benchmark des produits et solutions documentaires. De l’imprimante aux logiciels, nous testons, analysons et certifions dans les conditions réelles d'utilisation afin de vous donner un œil objectif et critique.

Tester DMO Contactez-nous

autres news (34)

Recherche par Années Thèmes tags
Précédent Suite
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à votre activité.               Fermer X